Comment brancher un spa
Comment installer et entretenir un spa chez vous !
 
1
ENTRETIEN ET EQUILIBRE DE L"EAU
a
L'entretien de votre spa et le réglage de son eau.
On ne règle pas une eau à 35°C de la même manière que l'on règle une eau à 27°C !

ATTENTION : De nombreux conseils sont donnés par ci, par là, sur le pourquoi et le comment traiter l'eau d'un spa, mais la première chose qu'il faut retenir, c'est que dès lors qu'une eau de baignade dépasse les 30°C, il ne faut pas s'endormir sur la façon de la traiter.

Nous vous donnons ici les indications sur notre manière de gérer l'eau de notre spa.
C'est la sixième année que nous l'utilisons, nous avons essayé plusieurs façons de gérer l'équilibre de son eau, avec plusieurs produits et plusieurs systèmes de contrôles.

Compte-tenu de notre expérience, des difficultés rencontrées et les échecs que nous avons essuyés, et surtout des résultats que nous avons obtenus, nous pouvons à présent vous faire part de la manière la plus aisée dont nous procédons aujourd'hui pour équilibrer notre eau et la tenir propre à la baignade.

Nous traiterons donc ici du choix des produits pour l'entretien du spa, et la manière de les employer.

BROME OU CHLORE ?
L'eau d'un spa peut se traiter au chlore ou au brome. C'est l'un ou l'autre, mais surtout pas les deux. Prenez garde à ne jamais mélanger les traitements, et vérifiez bien vos commandes en ligne de produits avant de les valider.

A moins que vous y teniez particulièrement, nous vous conseillons plutôt de traiter votre eau au brome, plutôt qu'au chlore.
Le brome est beaucoup plus stable en fonction des variations du PH qui peuvent s'opérer dans votre eau. Il est moins odorant, et est beaucoup moins agréssif pour la peau et les maillots de bains, et a surtout l'avantage, par rapport au chlore, de rester insensible aux températures élevées de l'eau des spas.


L'OXYGENE ACTIF :
Présenté sous la forme de pastilles à dissolution rapide que l'on place dans le bloc de filtration ou le skimmer, il a la particularité de venir en renfort au produit désinfectant utilisé.
Au moins 1 fois par semaine, ou après chaque baignade où nous sommes plus de 2 personnes, nous plaçons 2 pastilles d'oxygène actif pour choquer notre eau et lui redonner toute sa limpidité.

Comme indiqué sur la page de la mise en service du spa, la pureté de l'eau est très importante.
Sachez que dans un spa, l'eau est à la température idéale du parfait bouillon de culture. Les microbes y prolifèrent à la vitesse grand V, et les virus peuvent profiter eux aussi de l'ambiance générale.
La chaleur de l'eau dilate les pores de la peau et ouvre ainsi la porte aux attaques bactériennes. C'est une des raisons pour lesquelles il est déconseillé de se baigner dans un spa avec une plaie ouverte, même protégée par un pansement.

Mais il y a aussi la brumisation de l'eau se trouvant à sa surface par l'effet des pompes de massages, qui vous rentre directement dans les voies respiratoires.
Ne négligez donc surtout pas le traitement de votre eau.

Utilisez en permanence des pastilles de brome que vous laisserez dans un filet attaché au skimmer, ou dans un diffuseur de brome. Le dosage se fera automatiquement et gardera votre eau parfaitement saine.

En cas de doute, de couleur de l'eau ou d'odeur bizarres, choquez immédiatement avec 2 pastilles à l'oxygène actif, ou mieux, choquez puis vidangez et nettoyez votre spa à fond pour le remplir avec une eau saine que vous choquerez aussitôt après remplissage.

Vu le prix des produits de traitement de l'eau, parfois on a plus intérêt à changer l'eau, même si celle-ci n'a que quelques jours, plutôt que d'essayer de transformer un potage en eau saine.


Le matériel utilisé pour contrôler l'équilibre de l'eau.
Contrôleurs électroniques, ou contrôles chimiques !

Vous avez certainement déjà fait de nombreuses recherches sur le sujet, et il est fort possible que vous soyez un peu perdus au milieu de tous les produits proposés destinés au contrôle de l'équilibre de l'eau de baignade.
Nous en avons utilisé plusieurs et voici le résultat de ce que nous avons constaté.
Notre principal objectif, n'est pas ici de vanter ou de dénigrer tel ou tel produit, mais uniquement de vous faire partager notre expérience.


A l'achat de notre spa, nous nous sommes équipés d'un contrôleur électronique, muni d'une double électrode, censé mesurer le PH de notre eau, après avoir calibré sa teneur en chlore ou en brome.
Après de nombreuses tentatives, malgré notre expérience pour avoir passé notre vie dans les métiers liés à l'électricité et l'électronique, nous ne sommes jamais parvenus à obtenir quoi que ce soit de cohérent dans les mesures effectuées.
Le principal problème, étant qu'il faut d'abord calibrer l'appareil en faisant un point d'ajustement.
Et pour pouvoir le calibrer, il faut le faire dans un spa ou une piscine ayant une eau parfaite.
La question se pose alors de nouveau à nous : L'eau de mon spa est-elle parfaite ? Justement, c'est ce que nous aurions aimé savoir grâce à notre contrôleur. Qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé le premier ?


Pour nous sortir de cette impasse, nous nous sommes rabattus sur le système de trousse d'analyses d'eau de spa.
On effectue un prélèvement de l'eau dans un tube, on y ajoute 2 gouttes de chaque produits fournis et on compare la couleur obtenue avec une échelle graduée.
Ce système est assez efficace pour mesurer le brome et le pH.
Par contre, ces trousses d'analyses existent aussi en pastilles. Nous les déconseillons, car les pastilles (très petites) se fragmentent assez régulièrement en les sortant de leurs enveloppes alu, ayant pour conséquence qu'une partie de celles-ci se retrouve en poussière, et la quantité de produit injectée dans l'eau n'est plus juste, faussant ainsi l'analyse.



Nous avons par la suite, utilisé un contrôleur électronique à lecture de bandelettes. On plonge une bandelette 1 seconde dans l'eau, et on l'applique ensuite sur une vitre permettant l'analyse de cette bandelette.
Cet appareil a le gros avantage de mesurer avec précision la valeur du TAC (Titre alcalimétrique complet)(nous expliquons plus bas ce que c'est), ce qui peut être très utile dans la gestion des paramètres de votre eau de baignade.
Vous plongez une bandelette test dans votre eau, vous l'appliquez sur une fenêtre du contrôleur, et vous lancez l'analyse.
Quelques secondes plus tard, vous obtenez une lecture directe de la teneur en brome, le pH, et la valeur du TAC.



Actuellement, nous utilisons des bandelettes test Aquachek Brome.
Leur utilisation est simple et rapide; 1 seconde dans l'eau, et 15 sedondes plus tard, on compare la couleur des tests avec les échelles colorées situées à l'arrière du flacon.
Déjà, ce qui nous a bien plu, c'est qu'elles existent en 2 modèles, pour le brome ou pour le chlore, et non les deux comme certains produits censés analyser les 2 traitements avec le même réactif (à éviter).
Ensuite, elles permettent d'analyser en même temps, la dureté de l'eau, le brome, l'alcalinité, et le PH de notre eau.
Donc, avec 1 test, vous pouvez gérer l'analyse de 4 points importants pour votre eau, ce qui n'est pas le cas avec les autres systèmes de contrôles.

Voilà donc un petit point sur les produits disponibles pour le contrôle de l'eau. nous espérons que ces indications vous apporteront une réponse aux questions que vous vous posez. Testez vous-même différents produits et vous pourrez choisir celui qui vous apportera le meilleur résultat.
A présent, nous allons passer à l'analyse de notre eau et comment faire varier ses paramètres pour la rendre et la conserver propre à la baignade.



C'est le moment de mettre les mains dans l'eau.
L'équilibre de l'eau, une alchimie qui peut s'avérer parfois difficile !

Tous les conseils donnés ici ne concernent que les spas à usage exclusivement privé. Pour les spas à usage public, (hôtels par exemple) veuillez vous conformer aux règlementations exigées par la DDASS de votre département.

Voici quelques termes avec lesquels il va falloir vous familiariser :
TAC (Titre Alcalimétrique Complet): C'est l'effet tampon de l’eau de votre spa (carbonate et bicarbonate).
TH (Titre Hydrotimétrique): C'est la dureté calcique, en d'autres termes, la teneur en calcaire.
pH (Potentiel Hydrogène) : C'est la neutralité recommandée pour un meilleur confort d’hydro-massage.


Selon les supports sur lesquels vous serez amenés à travailler, ces mesures seront exprimées en degrés français (°f) et d'autres en Partie Par Million (PPM). Rappelez-vous alors que 1°f = 10 PPM.
Pour l'eau d'un spa :
Le TAC idéal doit être compris entre 8°f et 12°f, ou 80 à 120 PPM,
Le TH idéal est compris entre 18°f et 30°f, ou 180 et 300 PPM,
Le pH idéal est de 7,4 (minimum 7,2 - maximum 7,6).


A titre d'exemple, à notre domicile, notre eau sort du robinet avec un pH de 7,6 et un TH de 35°f.


La dureté de l'eau.
Pour déterminer la dureté de l'eau, on analyse son TH (Titre Hydrotimétrique).
Il est fonction de la concentration en ions calcium et magnésium. Selon la région dans laquelle vous vous situez, votre eau peut être douce (peu ou pas de calcaire) ou dure (trop de calcaire).

Une eau trop douce, aura pour inconvénient que votre eau moussera trop à l'usage de votre spa, mais aura surtout pour conséquence de détériorer le réchauffeur.
Si votre eau est trop dure, sans traitement de l'eau (Calcinex) les tuyaux et les buses se boucheront par l'accumulation de calcaire, et le réchauffeur se recouvrira de calcaire.
Voir la carte de France de la qualité de l'eau par départements.
TH en degrés français (°f)
Inférieur à 15°f
entre 15 et 25°f
entre 25 et 35°f
Supérieur à 35°f
L'eau est
Très douce
Douce
Dure
Très dure

Nous déconseillons fortement de remplir votre spa avec de l'eau adoucie. N'oubliez pas que l'adoucisseur d'eau produit une transformation chimique de l'eau, la débarrassant des ions calcium et magnésium qui sont remplacés par des ions sodium. Ce n'est pas tout à fait comme si vous aviez de l'eau naturellement peu calcaire.
Si vous voulez voir les résultats obtenus sur un spa rempli avec de l'eau adoucie, nous vous invitons à cliquer ici.

Sitôt votre spa rempli, vous allez, avant toutes choses, effectuer vos analyses pour dresser un bilan de la qualité de votre eau.
Mesurez immédiatement, et surtout avant la mise en chauffe de votre spa, la dureté de votre eau (le TH), en d'autres termes, le calcaire de votre eau.
En fonction du TH relevé lors de cette analyse, ajoutez à votre eau la dose de Calcinex correspondant à la correction à appliquer en fonction du volume d'eau. Le dosage est indiqué sur le flacon.

A titre d'exemple, pour notre eau de remplissage à 35°f de notre spa contenant 1600 litres, nous ajoutons 70 ml de Calcinex.
Si nous chauffons notre eau à 35°C sans traiter au Calcinex, nous nous retrouvons immédiatement avec un film de calcaire collé sur la cuve, rendant le contact avec celle-ci très désagréable, et bien sûr, ces dépôts se produisent aussi dans les canalisations et les pompes, et surtout dans le réchauffeur.
Si un tel cas venait à vous arriver, la meilleure solution est de vidanger votre spa immédiatement, et de nettoyer soigneusement la cuve et tous les recoins accessibles avec du Décalcit mélangé à de l'eau tiède, que vous appliquerez avec une éponge.
Un gant à franges pour voiture est l'idéal pour le nettoyage d'un spa. Rincez immédiatement, puis remplissez à nouveau votre spa, et n'oubliez pas de traiter votre nouvelle eau au Calcinex.


Le pH.
Le pH doit être maintenu entre 7,2 et 7,4.
Avec un pH trop bas, votre eau devient acide, ce qui entraîne des risques de corrosion pour les pièces métalliques, et l'eau de baignade est désagréable.
Au contraire, avec un pH trop haut, votre eau devient ce que l'on appelle "basique", et entraîne une formation de calcaire, votre eau deviendra trouble, des attaques sur les matériaux plastiques, les joints et sur la coque du spa, et rend plus difficile la filtration.
Le pH de votre eau de baignade se régule à l'aide de produits correcteurs pH+ et pH-.

Le pH de votre eau est à surveiller quotidiennement, car à haute température dans un spa, il est plus appelé à bouger que dans l'eau d'une piscine à 28°C.
Déjà, lors de la première mise en chauffe de votre eau, vous pourriez bien obtenir une très grosse variation du pH. C'est souvent le cas pour nous, à 35°C, notre pH monte à plus de 8,2, alors qu'il était à 7,6 au remplissage.
Si le TAC de votre eau est correct, il convient alors de traiter tout de suite au pH- ou pH Minus en fonction du volume d'eau et de la différence de pH à rattraper. Les quantités sont indiquées sur les emballages des produits.

Préférez un traitement graduel, car un changement trop brutal du pH peut entraîner le dérèglement du pouvoir tampon du pH (le TAC).

Si vous avez du mal à stabiliser votre pH, c'est certainement du au fait que votre TAC n'est pas bon. (Voir ci-après)


Le TAC (Alcalinité de l'eau).
Il se mesure aussi en degrés français (°f), mais on peut parfois le trouver indiqué sur certains supports en milligrammes par litre (mg/l). Comme pour le reste, 1°f = 10 mg/l.

L'alcalinité de l'eau (TAC) doit se situer entre 8 et 12 °f. L'alcalinité permet à l'eau de résister aux variations de pH.
Au remplissage de notre spa, après sa première mise en chauffe, nous constatons une forte élévation du pH, mais aussi un TAC relativement élevé. Nous corrigeons en premier le TAC, l'ajustement du pH se fera alors plus facilement.

- Si le TAC est trop élevé, un dépôt blanchâtre peut apparaître au niveau de la ligne d'eau, et il est difficile de faire varier le pH (si le TAC est élevé, le pH est généralement élevé lui aussi).
Si l'alcalinité est trop forte, il devient très difficile d'ajuster le pH. On a un pH élevé, on le fait baisser, et le lendemain, il est encore remonté très haut ; c'est le signe que quelque-chose ne va pas, en particulier, le TAC qui est trop élevé.
Habituellement, on utilise du pH- pour faire baisser le TAC, mais dans certains cas, nous utiliserons de l'acide chlorhydrique pour faire baisser le TAC.

Pour faire baisser le TAC, on pourra utiliser l'acide chlorhydrique dans ces porportions : (Il faut utiliser les mg/l pour le calcul).
La formule de calcul est la suivante : (TAC relevé - TAC souhaité) x volume du bassin en litres / 500 000
   TAC de l'eau relevé : 250 mg/l
   TAC souhaité : 100 mg/l
   Volume du spa : par exemble 1 600 litres.
   Volume d'acide à ajouter à l'eau : (250 - 100) X 1 600 / 500 000 = 0,48 litre, soit 1/2 litre.
Attention, l'ajout d'acide va également faire baisser le pH
Ajoutez donc la quantité d'acide chlorhydrique définie selon vos calculs, et effectuez une nouvelle mesure dans 24 heures.


- Si le TAC est trop faible le pH devient instable et peut subir de grandes fluctuations et varier à la moindre perturbation (complément d'eau, variation de pression atmosphérique, pluie, traitement, baignade ou apport même faible d'acide).
Le TAC s'augmente avec du bicarbonate de sodium à verser dilué dans le skimmer.
La formule est la suivante : (TAC souhaité - TAC relevé ) x volume du spa en litres / 590 000
   TAC de l'eau relevé : 65 mg/l
   TAC souhaité : 100 mg/l
   Volume du spa : par exemple 1 600 litres.
   Quantité de bicarbonate de sodium : (100 - 65) X 1 600 / 590 000 = 0,10 Kg, soit 100 grammes.


Une fois le TAC réglé correctement, vous allez pouvoir ajuster le pH.

Quel que soit le type de traitement, il faut toujours ajouter les produits progressivement. La pompe de filtration doit être allumée et l'eau doit être contrôlée régulièrement après chaque traitement pour voir l'évolution (1 heure après en moyenne, mais vous aurez le résultat final au bout de 24 heures environ).
Evitez d'agir trop vite pour éviter d'avoir à faire le yoyo avec votre eau, car au bout d'un moment, vous n'arrivez plus à rattraper son équilibre. Dans ce cas, ne vous ruinez pas en produits, changez votre eau.


La filtration de votre eau - La cartouche de filtre de votre spa.
Il faut savoir qu'en utilisation normale, un spa doit filtrer l'eau pendant une certaine durée par cycle de 24 heures, celle-ci étant déterminée par la formule suivante :

Température de l'eau
2
= Temps de filtration.
Ce qui veut simplement dire que si l'eau de votre spa est à 35°C, vous devrez faire filtrer son eau durant 17 heures par jour.

Ne négligez surtout pas l'entretien du filtre de votre spa. Pour cela :
- 1 fois par semaine (maxi tous les 15 jours si vous utilisez peu votre spa), sortez le filtre de son emplacement et rincez-le sous un jet d'eau puissant pour désincruster toutes les impuretés qui pourraient se trouver entre les plis de votre filtre. Si vous avez une fontaine de jardin, ouvrez le robinet à fond et rincez au mieux votre cartouche, en prenant bien soin de ne pas abimer votre filtre.
N'employez pas de détergents ni de nettoyants ménagers, car vous vous retrouveriez immanquablement avec un problème d'écume dans votre spa, et ce, malgré un très bon rinçage.
N'utilisez pas de machines, ni de javel, et encore moins de nettoyeur haute pression pour nettoyer votre filtre, vous le détruiriez et son remplacement serait inévitable.
- 1 fois par mois pendant sa période d'utilisation, sortez votre filtre, rincez-le comme indiqué précédemment, puis plongez-le dans une solution de nettoyage pour filtre de spa. Utilisez un produit spécialement conçu pour le nettoyage des cartouches filtrantes plissées. Rincez-le soigneusement, puis remettez-le en place.
- 1 fois par an, remplacez le filtre. Par exemple, chaque année au moment de la remise en service après l'hiver, est le meilleur moyen de repartir sur une base saine.
- Si vous n'arrivez pas à rendre à votre filtre sa couleur blanche d'origine, remplacez-le immédiatement.
- Par précaution, procurez-vous un filtre de rechange que vous conserverez soigneusement à l'abri.
- Et enfin, vous le remarquerez, il existe presque autant de modèles de filtres que d'étoiles dans l'Univers. Ne vous trompez pas en commandant votre nouveau filtre, et notez bien sa référence pour les prochaines commandes. Ne remplacez pas votre filtre par un modèle qui y ressemble plus de loin que de près.

Même si l'eau est filtrée et traitée efficacement, il est nécesaire de renouveller l'eau de votre spa régulièrement. Les fabricants de spas recommandent de renouveler l'eau environt tous les 3 mois. En ce qui nous concerne, nous changeons l'eau au moins 3 fois dans l'été, en particulier lorsque nous en faisons une utilisation quotidienne à deux personnes.
Lorsque nous recevons, nous changeons l'eau systématiquement après.

La filtration et le traitement de l'eau sont très importants, mais la première chose à faire pour que tous les soins que vous apportez à votre eau soient efficaces, c'est de se doucher soigneusement avant de rentrer dans votre spa.

Au bout de quelques temps, les remous liés aux jets peuvent provoquer l’apparition d’une mousse blanchâtre à la surface, ce qui n’est ni esthétique, ni agréable. L’utilisation d'un produit anti-mousse permettra de réduire momentanément cette réaction désagréable, mais la saturation de l’eau par les produits cosmétiques, des parfums d'eau, et des contaminants corporels de nombreux baigneurs peuvent être la cause de cette écume repoussante. Dans ce cas là, n'hésitez pas, videz votre spa, nettoyez-le soigneusement, et remplissez-le avec une nouvelle eau.



ENTRETIEN ET EQUILIBRE DE L"EAU



Copyright 2011-2018 www.installerunspa.net - All right reserved - Concept & design ©artetpassion.net