Hivernage spa
Comment installer et entretenir un spa chez vous !
 
1
HIVERNAGE DE VOTRE SPA
a
L'hivernage de votre spa.
Ce qu'il va falloir faire pour faire traverser l'hiver sans soucis à votre spa !


Nous voilà donc arrivés aux premiers frimas de l'hiver, et une question importante se pose alors à nous :
Que faisons-nous avec le spa ?
Pour ce qui va être de l'utilisation de votre spa durant l'hiver, la réponse est en vous, mais pour ce qui est de l'aspect technique, nous vous recommandons de lire attentivement ce qui suit et prendre votre décision en toute connaissance de cause.
Nous tentons d'apporter une réponse concrête à vos questions et les détails indiqués ici devraient vous éviter de rester dans le vague.

Le spa, la santé par l'eau !

Pour les plus courageux utilisateurs qui désireront utiliser leur spa durant tour l'hiver, il leur suffira simplement de continuer à l'entretenir de la même manière qu'il a été fait durant tout l'été. Mais quoi qu'il en soit, même si vous laissez votre spa en eau pour en profiter durant l'hiver, il va quand-même falloir vous entourer de certaines précautions pour éviter le gel de certaines canalisations.
Pour cela, nous vous invitons à vous rendre au point (2°/) de cette page.

Si au contraire, vous ne vous sentez pas de sortir d'un bain à 35°C sous la brise hivernale avec un simple peignoir de bain sur la peau mouillée, vous allez devoir faire certaines choses pour faire passer l'hiver à votre spa et pouvoir le remettre en service au printemps sans risquer de tomber sur de désagréables surprises.

DEUX SOLUTIONS SE PRESENTENT :
- Vidanger votre spa pour l'hiver ; ou
- Faire passer l'hiver à votre spa avec son eau.
Quelle que soit la solution que vous allez adopter, si votre spa n'est pas abrité par le dessus, vous devrez veiller à ce que le poids de la neige s'il en tombe, n'endommage pas la couverture de votre spa.
De même, il est possible que les chats du quartier élisent domicile sur la couverture de votre spa en raison de la chaleur qui s'en dégage, et celle-ci représente pour eux un support idéal pour se faire les griffes en cette période de grand froid ; n'oubliez pas de vaporiser un répulsif de temps en temps, sinon, votre couverture sera à remplacer au printemps, et vu le prix de celle-ci ...


1°/ LA VIDANGE DU SPA POUR L'HIVER :
Dans la majorité des cas, si celle-ci est très aisée en été pour procéder au remplacement de l'eau et au nettoyage de votre spa, vidanger un spa pour lui faire passer l'hiver à l'arrêt est une opération très délicate.
En effet, même en laissant la vanne de vidange ouverte, votre spa contiendra toujours de l'eau dans une partie de son installation, notamment les pompes de massages.
Ouvrez les trappes d'accès sous votre spa et allongez-vous sur le sol, vous verrez qu'une partie de l'installation ne pourra jamais se vider complètement par gravitation.
C'est ce qui évite la vidange complète des pompes de massage lors du nettoyage du spa et du remplacement de son eau, car le réamorçage de celles-ci est une opération plutôt galère pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude de le faire, ou n'a pas la main d'un bricoleur averti.

Les pompes possèdent des purges de vidange qui servent à les vider pour l'hiver, mais comme nous venons de le dire, sachez que si vos pompes ne se réamorcent pas toutes seules lors de la remise en route du spa, le réamorçage manuel de celles-ci peut parfois être compliqué.
De même, vous verrez certainement des conduites souples passer très près du sol. Généralement ces conduites se situent au centre du spa, et alimentent des jets placés sur le dôme central si votre spa en est équipé.
Ces conduites, du moins leurs colliers de serrages, peuvent être relativement inaccessibles et si le gel venait à les faire claquer, même si le tuyau en caoutchouc armé vendu au mètre n'est qu'une affaire de quelques euros, une manutention beaucoup plus ennuyeuse et coûteuse du spa serait nécessaire pour en remplacer la plupart, à moins que vous ayez auprès de vous, un enfant de 2 ou 3 ans très doué en bricolage.

Les pompes, quant à elles, sont généralement très accessibles, mais leur coût de remplacement est assez dissuasif pour se permettre de prendre cette opération à la légère.
Même dans les régions où l'hiver n'est pas trop rude, le climat étant ce qu'il est, surtout de nos jours, personne ne peut prévoir trop à l'avance une première fois. Si ça gèle, c'est tout pour votre pomme, et je ne pense pas que les assurances prennent en charge ce genre de sinistre.
Certains professionnels seront en mesure de vous proposer un service d'hivernage. Ils garantissent un travail adéquat avec un matériel et des produits antigels adaptés pour cette tâche. Si vous tenez absolument à vidanger votre spa pour l'hiver, n'hésitez pas à les consulter ou à demander conseils.

De même, il vous faudra une housse de protection et d'hivernage pour spa.
N'oubliez pas non plus, si vous traversez une période de gros froid, que toute l'électronique de votre spa doit être protégée.
Généralement il est recommandé de démonter les coffrets et le tableau de commande, et de les stocker dans un endroit tempéré. C'est une opération qui peut s'avérer ennuyeuse selon le modèle de votre spa, mais l'électronique est fragile et coûteuse, et il faut absolument éviter de soumettre ces équipements à des températures glaciales durant plusieurs semaines ou plusieurs mois.

 
2°/ HIVERNER LE SPA EN EAU :
L'autre solution que nous vous proposons à présent, est celle que nous avons choisie personnellement.
Nous allons garder notre spa en service durant tout l'hiver, mais en mode économique, car nous n'avons pas l'intention (et surtout pas le courage) de l'utiliser avant le retour de températures plus clémentes.

Attention, même si avez l'intention d'utiliser votre spa durant l'hiver, il conviendra de vous entourer de certaines précautions pour éviter les risques de gel dans votre local technique, même si l'eau de votre spa est à 35°C.

Nous vous invitons pour cela à lire ce qui suit. Voici ce que nous avons fait :
a : L'eau :
- Pour hiverner notre spa, nous avons procédé à un nettoyage complet après vidange, + un nettoyage minutieux du filtre, et l'avons remis en eau avec un chocage dès le remplissage comme il est conseillé de le faire à chaque changement d'eau ;
- Nous avons traité cette eau au Calcinex en fonction du dégré de calcaire contenu dans notre eau, comme nous le faisons habituellement ;
- Pour le traitement de l'eau, nous ne faisons rien de spécial, car à la température à laquelle nous allons conserver notre eau durant l'hiver, étant donné que nous ne nous baignerons pas, l'eau ne se dégradera pas. Un coup d'oeil de temps en temps est tout de même recommandé, et en cas d'odeur ou de couleur bizarre => Chocage et traitement au brome.
- Nous avons réglé la température de l'eau sur 21°C, avec la plage horaire de chauffe comprise entre minuit et 6 heures du matin.
Tant que le froid n'était pas là, le chauffage ne s'est pas déclenché puisque la température de notre eau était supérieure ;
- Nous avons stoppé le cycle de filtrage ; l'eau n'étant pas utilisée et sa température étant relativement basse, le filtrage de l'eau lors du réchauffage de celle-ci sera suffisant.

La température de l'eau étant plus basse qu'en période normale d'utilisation du spa, et n'étant plus soumise aux brassages des pompes durant le filtrage, nous ne sommes pratiquement plus tenus aux apports d'eau dus à l'évaporation. (seulement un ajouts de 40 litres environ durant tout l'hiver).

b : Le local technique :
- Ensuite, c'est là que nous avons fait le plus gros travail.
Nous savons qu'il existe des modèles de spas dont le local technique est fermé hermétiquement, entièrement isolé et insonorisé, c'est principalement le cas de certains modèles de luxe.
Mais la majeure partie des spas présents sur le marché ont un local technique "ouvert" sur sa base. Un espace avec le sol d'environ 3 cm de haut sur tout le pourtour du spa laisse passer l'air, les poussières, les feuilles mortes. ... et le froid !
Les parois décoratives du spa sont certes isolées par des panneaux isolants, mais il est évident qu'en l'état actuel, cette isolation ne servira pas à grand-chose si on laisse le froid s'engouffrer par la base du spa.

Malgré le fait que nous sommes situés en Provence, il nous arrive fréquemment d'avoir des températures inférieures à -5°C avec un vent de plus de 80 km/h ; sans précautions supplémentaires on va droit au casse-pipe.
Pour mémoire, en 1985 et 1987 nous avons connu des périodes de froid de -15°C avec du Mistral à plus de 70 km/h et cela durant plus de 10 jours consécutifs.
Dans les villes et les villages, les canalisations d'eau enfouies à 60 cm dans le sol claquaient les unes après les autres. Rien n'empêche un nouvel épisode identique cet hiver et nous allons donc prendre dès à présent toutes les mesures nécessaires pour éviter d'avoir à le faire dans l'urgence et sous des conditions climatiques extrêmes.


Le travail va alors consister à rendre ce local technique le plus hermétique possible à l'air extérieur et à augmenter l'isolation thermique pour palier à toutes les situations extrêmes, le but étant d'entretenir à l'intérieur du local technique, une atmosphère tempérée de façon à préserver toute l'installation du spa (hydrolique et électronique).

La cuve du spa, même étant isolée avec une couche de mousse projetée, va laisser rayonner la chaleur de l'eau qu'elle contient et va servir de chauffage au local technique.
De plus, lors du réchauffage de l'eau, la pompe de brassage et le réchauffeur produiront une chaleur qui sera donc conservée.

Nous avons pu réaliser cela à moindre coût, (comptez un budget d'une centaire d'euros environ) avec un rouleau de laine de roche de 5 mètres sur 1,20 mètre par 10 cm d'épaisseur, 10 plaques de laine de roche de 135 cm x 60 cm, épaisseur 75 mm pour les endroits où nous avons pu la placer (espaces libres) et 45 mm d'épaisseur pour les endroits plus serrés.
Et il nous a fallu 9 manchons isolants pour tuyauterie pour couper l'entrée d'air par la base du spa.

Avec les photos ci-après, vous verrez mieux ce que nous avons fait.
      isolation d'un spa pour l'hiver.
 
Protéger un spa pour l'hiver.      

Nous avons un spa de 6 places, si le votre est plus petit, vous aurez besoin d'un petit peu moins de matériaux.

L'isolation complète avec des panneaux de laine de roche.

Fermez soigneusement tout l'espace autour du local technique avec de la laine de roche en panneau.

La laine en panneau permet d'être mise en place simplement en la coinçant de chaque côté, sans avoir à la fixer au moyen d'agraphes ou autre.

Nous avons utilisé des panneaux d'épaisseur 75 mm sur tout le tour, sauf aux endroits où l'espace était plus réduit où nous avons pu glisser des panneaux de 45 mm d'épaisseur.

Assurez-vous que les panneaux d'accès puissent être refermés sans forcer.
Coupez vos panneaux de façon à ce qu'ils viennent se coincer en haut et en bas, et placez-les les uns contre les autres pour éviter toute déperdition de chaleur.

L'accès aux accessoires techniques se fera après avoir oté délicatement les panneaux de laine situés derrière les trappes d'accès.
Remontez le tout soigneusement après intervention.

Utilisez des gants et un masque de protection pendant la manipulation de la laine de roche.
Attention, n'utilisez pas de la laine de verre, car elle ne supporte pas l'eau dans le cas où de l'eau de pluie s'infiltrerait par le sol.

A la base de notre spa, nous avions un espace de près de 3 cm que nous avons comblé avec des manchons isolants pour tubes de diamètre 22, ce qui fait un diamètre extérieur de 40 mm, idéal pour un montage sous pression nécessaire au bon maintien de ce joint.
Nous avons fait cela sur tout le périmètre du spa en prenant soin de bien les appliquer les uns à la suite des autres pour assurer une étanchéité parfaite.
Ces isolants existent en plusieurs diamètres, vous trouverez au rayon plomberie de tous les magasins de bricolage celui qui conviendra en fonction de l'espace que vous aurez à combler.

Le joint est coincé entre le sol et le cadre bois supportant les panneaux de finition du spa. A ce stade, nous vous conseillons de faire un joint au silicone transparent à la base de l'isolant pour éviter que l'eau de pluie ne s'infiltre par dessous et vienne humecter votre laine de roche.
On voit sur la photo ci-dessus, les vilaines traces laissées sur le sol par les feuilles mortes qui se sont accumulées sous le spa. De même, on s'aperçoit que les angles ne sont pas isolés du tout, et que la maigre épaisseur de l'isolant des parties planes de l'habillage du spa ne protègera que sommairement l'installation technique.

Après avoir nettoyé l'espace sous notre spa, nous avons ensuite réparti la laine de roche en rouleau sur toute la surface au sol ainsi que sur tout le périmètre du spa, pour l'isoler le mieux possible.
Prendre bien soin de s'assurer que la laine de roche ne puisse pas venir obstruer les grilles de ventilation des moteurs de pompes, ni venir couvrir le réchauffeur, ni être trop près de la prise d'air de votre blower (au moins 5 cm).

Hivernage d'un spa.
Préparation d'un spa pour l'hiver.
Et ensuite, nous avons réparti les panneaux de laine de roche de 75 mm et de 45 mm sur tout le périmètre du spa. Le but étant de créer un véritable cocon dans le local technique.
Ca a en plus l'avantage que si votre femme vous met dehors durant l'hiver, vous saurez au moins où aller dormir.
Protéger l'électronique du froid.


VOICI LES RESULTATS OBTENUS SUIVANT RELEVES DES TEMPERATURES :
Au lever du jour, avec 6°C à l'extérieur et une eau à 21°C dans la cuve, nous avons relevé 20,2°C dans le local technique de notre spa.
Le pari semble gagné, toute l'installation hydrolique et électronique devrait être protégées du froid pendant l'hiver.

Pour une trentaine d'euros, nous avons acheté une station météo avec un émetteur de température sans fil, que nous avons placé dans le local technique de notre spa, à proximité des coffrets électroniques. Nous pouvons dès lors contrôler à chaque instant la température exacte du local technique du spa depuis l'intérieur de la maison.

Voici ci-dessous quelques relevés effectués à diverses dates durant l'hiver 2011-2012 :
Température Extérieure Jour
Température Extérieure Nuit
Vitesse du vent
en KM/h
Eau du spa chauffée à °C
Temp minimum relevée dans le local technique.
16°
10°
15
20°
19,7°
15°
5
20°
19,4°
14°
20
20°
18,9°
14°
35
20°
18,8°
16°
11°
30
20°
19,3°
13°
10
20°
20,1°
17°
25
20°
19,7°
11°
40
20°
18,1°
-2°
45
23°
19,4°
-4°
-9°
85
23°
17,4°
-5°
-10°
65
23°
16,3°
-3°
-11°
75
23°
16,6°
-2°
-7°
60
23°
17,2°
-3°
-7°
50
23°
18,1°
-1°
-5°
55
23°
18,4°
-4°
50
23°
18,6°
65
23°
20,1°
35
23°
21,0°

Nous nous sommes fixés pour objectif de ne pas descendre en dessous de 15°C dans notre local technique. Nous avons relevé les températures volontairement les jours de vent et grand vent, afin de mesurer l'efficacité de notre isolation dans les conditions les plus extrêmes qui nous étaient offertes.

Nous avons constaté aussi que du fait de l'isolation renforcée, la température de l'eau ne baissait plus que de 2°C entre deux cycles de chauffe, alors que celle-ci baissait de 5 à 6°C dans le même temps, avant nos travaux d'isolation du local technique.
On peut considérer en plus une réelle économie d'énergie.

Il est évident que si une période de très grand froid était annoncée, ou si vous habitez dans une région très froide où les températures moyennes sont proches du -25°C -30°C la nuit pour monter à -15°C le jour, il faudra certainement maintenir la température de l'eau un peu plus haute pour éviter que la température dans le local technique ne descende trop bas.
De toutes manières, même si la témpérature de votre local technique descend en dessous de 10°C ce n'est pas dramatique, votre installation est déjà assurée d'être hors gel.

La remise en service de votre spa après l'hiver.

Ce que nous vous recommandons de faire à chaque sortie d'hiver pour la remise en service de votre spa !
Votre spa a du passer l'hiver sans soucis et à présent il est temps de le retrouver pour les plaisirs de la baignade.
Avant tout, commencez par nettoyer soigneusement la couverture avec un produit détergent adapté, puis rincez à grande eau, et retirez la couverture de votre spa.

Vérifiez que tous les équipements fonctionnent normalement, les pompes, le blower, l'éclairage, la radio, l'affichage du tableau de commande, les fontaines, ...

L'eau de votre spa a du rester propre et claire durant tout l'hiver, sinon, vidangez complètement et remplissez à nouveau avant de passer à l'étape suivante.

Nous allons procéder à présent au nettoyage complet et en profondeur du spa afin d'éliminer le biofilm qui a du s'incruster dans les moindre recoins.
Nous utilisons pour cette opération un produit qui a été spécialement conçu pour le nettoyage en profondeur des spas avec l'élimination du biofilm.
SeaKlear Spa system flush. D'autres produits similaires existent.

Comme indiqué sur le mode d'emploi, retirez le filtre de votre spa, versez la quantité de produit correspondant au volume d'eau contenu dans votre cuve (nous utilisons la moitié du flacon pour 1600 litres d'eau), ouvrez tous les circuits de jets et de fontaines et mettez toutes vos pompes en fonctionnement, sans oublier le circuit de filtrage que vous ferez fonctionner en alternance avec les pompes de puissance.
Faites fonctionner votre spa comme cela pendant 30 minutes environ. La mousse débordera peut-être, mais c'est normal.
Vidangez votre spa, rincez, nettoyez la cuve au Décalcit, rincez abondamment, puis remplissez votre spa. Remplacez le filtre par un filtre neuf.
Une fois votre spa rempli, traitez votre eau comme vous le faites habituellement lors de chaque remplissage.



HIVERNAGE DE VOTRE SPA



Copyright 2011-2018 www.installerunspa.net - All right reserved - Concept & design ©artetpassion.net